Texte à méditer :   Un vieux assis voit plus loin qu'un jeune debout.   Proverbe africain
Texte à méditer :   La langue qui fourche fait plus de mal que le pied qui trébuche .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Les marques du fouet disparaissent, la trace des injures, jamais .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Seul un sot mesure la profondeur de l'eau avec ses deux pieds .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Quand l'éléphant trébuche, ce sont les fourmis qui en pâtissent .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Le singe ne voit pas la bosse qu'il a sur le front .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir .   Proverbe africain
Texte à méditer :   La femme est la ceinture qui tient le pantalon de l'homme .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Les défauts sont semblables à une colline ; vous escaladez la vôtre et vous ne voyez que ceux des autres .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Un vieillard qui meurt, c'est comme une bibliothèque qui brûle .   Proverbe africain
 
Vous êtes ici :   Accueil » Nature et jardins 2012
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://afap.brest.free.fr/data/fr-articles.xml

Plouarzel     Ouest France du 19/04/2012

Journée nature et jardins au profit du Burkina Faso

Dimanche 15 avril, l'association Faso Actions Parrainages qui intervient au niveau de la scolarisation des enfants démunis du Burkina Faso a organisé une journée nature et jardins dans l'objectif de venir en aide aux enfants et aux familles en leur distribuant des vivres qui sont rares et chères en raison de la grande sécheresse de 2011. Lors de cette journée des ateliers et expositions, d'art floral, d'apiculture, et une vente de plants fleuris... ont été proposés au public.

Marie‑Louise GUILLERM, présidente de l'association confie : « Afin d'aider les Burkinabés à survivre, nous avons besoin de 5 500 €. Cela nous permettrait de fournir à chaque famille un sac de mil de 100 kg, soit la quantité nécessaire pour nourrir une famille de cinq personnes pendant un mois ».

Les personnes qui souhaiteraient adhérer à l'association, parrainer un enfant ou faire des dons peuvent s'adresser à Marie‑Louise Guillerm 02 98 49 46 71 ou à Nelly Miossec 02 98 21 91 73. 66 % des dons sont déductibles des impôts.

jardins_2012.jpg

Les bénévoles de l’association Faso Actions Parrainages se mobilisent pour venir en aide aux enfants et aux familles burkinabés


Catégorie : - En France

Recherche
Recherche
Derniers billets
15/11/2018 - 16:18
THEATRE AU PROFIT DE L'AFAP ...
Calendrier