Texte à méditer :   Un vieux assis voit plus loin qu'un jeune debout.   Proverbe africain
Texte à méditer :   La langue qui fourche fait plus de mal que le pied qui trébuche .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Les marques du fouet disparaissent, la trace des injures, jamais .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Seul un sot mesure la profondeur de l'eau avec ses deux pieds .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Quand l'éléphant trébuche, ce sont les fourmis qui en pâtissent .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Le singe ne voit pas la bosse qu'il a sur le front .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir .   Proverbe africain
Texte à méditer :   La femme est la ceinture qui tient le pantalon de l'homme .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Les défauts sont semblables à une colline ; vous escaladez la vôtre et vous ne voyez que ceux des autres .   Proverbe africain
Texte à méditer :   Un vieillard qui meurt, c'est comme une bibliothèque qui brûle .   Proverbe africain
 
Vous êtes ici :   Accueil » Mission 2021
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://afap.brest.free.fr/data/fr-articles.xml

     

                Compte rendu du séjour effectué du 2 au 11 octobre 2021 Gérard Lizet Pdt de l'AFAP

Les conditions de la rentrée scolaire ont été satisfaisantes pour l’ensemble des écoles où je me suis rendu, bien que le nombre d’enfants inscrits soit en très nette augmentation occasionnant des effectifs de classes surchargées et que les dotations en matériels scolaires restent toujours insuffisantes.

La remise des fournitures a été faite dans un premier temps par Eugène et Blaise, le 25 septembre et le 4 octobre 2021, le jour de mon arrivée ; 22 enfants étaient présents.

2_mission_10_2021.jpg

A cette occasion, après un tour de table, le bilan sur la scolarité 2021 a été commenté et j’ai rappelé l’engagement de l’AFAP sur l’accompagnement des enfants parrainés jusqu’au BAC  et pas au-delà.

Sur 6 exclusions, 3 ont pu réintégrer leurs établissements  après réexamen de leurs dossiers par le chef d’établissement. Pour les 3 enfants restants, l’apprentissage a été proposé dont un en couture.

Il y a donc 61 enfants parrainés dont 30 bénéficient d’un parrainage nominatif en tenant compte des exclusions et  des 7 élèves qui ont obtenu le baccalauréat.

La récente reprise des cours ne m’a pas permis de rencontrer suffisamment d’enfants , d’autant que nombre d’entre eux sont éloignés de Réo et ne possèdent pas le moyen de locomotion habituel qu’est le vélo.

Toutefois, j’ai pu m’entretenir avec :

- Ulrich Bado (2nd) inscrit au groupe scolaire Saint Augustin à Ténado .

- Pauline Kantiono (couture) inscrit à Kyon.

- Ida Catherine Bakounine (BAC) pour laquelle, sa marraine  souhaitait que je puisse échanger avec elle.

- Yannick Bado en dernière année pour son (baccalauréat professionnel hôtellerie) au lycée technique de Koudougou.

- des enfants en primaire .

Favoriser et orienter les élèves vers des formations techniques au lycée de Koudougou, restent une formation adaptée qui leur permet d’obtenir rapidement un emploi, mais cela implique un effort financier substantiel dans la durée du parrainage de  l’AFAP et, la participation complémentaire des parents ou de la famille n’est pas toujours acquise.

Cependant, ces formations diplômantes méritent une attention particulière car elles répondent à une réalité d’emploi.

- Récompenses : la remise des prix a eu lieu le jeudi 7 octobre en présence d’une grande partie des élèves reçus à leurs examens qui avaient choisi pour récompense l’attribution d’un sac à dos ou d’un dictionnaire ce qui a été le cas le plus fréquent pour ce dernier.

5_Les_dictionnaires_102021.jpg

- Micro-projets :

Ecole de Kyon Kado : 409 élèves sont inscrits dans cette école primaire de 6 classes dont la moyenne d’élèves est de 68 par classe et 90 enfants sont en classe de CM2 à l’occasion de cette rentrée, ce qui va occasionner un dédoublement de cette classe.

Les récents et successifs aménagements de cette école, en particulier le jardin pédagogique et la nouvelle cuisine ont incité les parents à vouloir inscrire leurs enfants dans ce groupe scolaire qui offre de meilleures conditions d’accueil.

Le directeur et son équipe pédagogique m’ont fait part qu’ils souhaiteraient la construction d’une section maternelle pour 60 enfants .

1-Le jardin pédagogique d’une surface de 2400m2 initié en 2019 et réalisé en 2020 aura permis avec l’aide du comité des parents d’élèves constitué de 9 adultes, des élèves et de l’équipe pédagogique d’arriver à une auto-suffisance alimentaire par la création de parcelles , l’adaptation des cultures en fonction de la saison et la plantation de légumineuses, d’intrants et de  boutures .

Une centaine de pieds de Moringa ont été transplantés ainsi que des manguiers et de baobabs.

Actuellement, les arachides constituent l’essentiel de la culture.

Cette activité maraîchère maîtrisée permet concrètement d’assurer la ration alimentaire des enfants dont beaucoup d’entre eux ne mangeaient pas le midi.

2- Les 30 tables-bancs ont été installés fin septembre par répartition dans les différentes classes, ce qui permet un rééquilibrage relatif du nombre d’enfants par tables-bancs mais avec l’augmentation des élèves, cela est déjà insuffisant.

6_vue_densemble_avec_tables-bancs_102021.jpg

Lycée de Kyon : 700 élèves ont fait leur rentrée dans cet établissement et là aussi, les effectifs sont en augmentation en particulier en terminale A où 60 élèves sont inscrits ; en 2019, il y en avait 21.

Il ne semble pas qu’il y ait un sous-effectif en professeurs entre les titulaires et les remplaçants.

Les nombreuses actions menées durant plusieurs années par l’AFAP pour la construction de ce groupe scolaire restent toujours essentielles et j’en ai eu à plusieurs reprises le témoignage. L’agrandissement du lycée qui a été demandée il y a deux ans auprès du rectorat pour la construction  de classes  « section D » serait, bien sûr, la bienvenue avec notre aide.

Ecole de Tyo « A » : ce petit groupe scolaire proche de Ténado, de 280 élèves inscrits en primaire reste bien démuni, tant en fournitures (manuels de lecture du CE1 au CM2) qu’en équipements, quant au local cuisine il est inopérant et la cuisine se prépare dans un des coins du local encore debout .


Catégorie : - Missions au Burkina

Recherche
Recherche
Derniers billets
26/09/2021 - 10:50
Rentée Scolaire 2021 ...
03/06/2021 - 17:23
Jardin pédagogique ...
27/11/2020 - 17:01
Jardin pédagogique ...
30/09/2020 - 18:52
Rentée Scolaire 2020 ...
30/09/2020 - 17:29
Jardin pédagogique ...
Calendrier